Incertitude

Incertitude est une création texte&image réalisée par deux membres de Stimuli à la demande de la revue POLI, Politique de l’Image, pour son numéro 8 consacré aux images de la Science.

Poli n°8 dans les mains de Nicolas André
Poli n°8 dans les mains de Nicolas André

A partir de phrases aux allures de maximes de Laurence Bordenave, Nicolas André, plasticien ayant déjà participé à un atelier BD/Sciences pour Stimuli à Reims en 2013, a accepté de concevoir 5 illustrations originales en Noir&Blanc, agrémentées de fausses légendes.

Carte blanche où les auteurs ont souhaité questionner le lecteur sur sa propre image de la science, Incertitude est parue en février 2014 dans toutes le bonnes librairies. Une soirée de lancement a eu lieu le 7 avril 2014 au Centre Pompidou, sous forme de conférence illustrée par Nicolas André, en présence des contributeurs à la revue, dont Laurence Bordenave.

 

L'australocommentaire du journal of mystère est sorti du contexte. If seulement c'était possible. Texte de Laurence Bordenave illustré par Nicolas André
Revue Poli#8, page 35. Texte de Laurence Bordenave illustré par Nicolas André.

Fausse légende : Totalement obscures pour le public lambda, les revues scientifiques produisent la matière première de l’information publique qui propage la science dans notre société. Ce bastion de l’information visuelle, sans lequel la science n’existerait pas, reste pourtant caché, on ne le voit presque jamais. Qu’aperçoit-on à l’autre bout de la chaîne imagière scientifique, si l’on n’est pas savant ?

 

 

Oscilloscope, ô microscope. Texte de Laurence Bordenave illustré par Nicolas André
Revue Poli#8, double page 41-42. Texte de Laurence Bordenave illustré par Nicolas André

Fausse légende : Les sciences expérimentales fabriquent et usent d’instrument et de matériels de mesure. Microscope optique, téléscope, voire peut-être sextant, certains objets, au design bien étiqueté, nous aident parfois à nous représenter une image des sciences, à nous l’approprier. Mais un microscope électronique à balayage, un spectromètre de masse, un thermocycleur en temps réel ? Un synchrotron ? Est-ce un nouveau fossé que la technologie creuserait devant la porte des laboratoires ?

 

Fermer le menu